Jardin la grenouillere de Françoise Lacaze aux Essarts-le-Roi dans les Yvelines proche de Rambouillet

Jardin la grenouillere

de la patience pour un résultat

 

Jardin la grenouillere plan

Pourquoi ce jardin ?

L'aventure commence, nous creusons des fossés autour du terrain pour le drainer et l'installer sur une île. Puis nous plantons beaucoup jusqu'à trouver l'emplacement idéal, mais la terre argileuse ne nous facilite pas les choses. Elle retient l'humidité en toutes saisons, l'été pas de soucis d'arrosage mais chaque coups de froid entraîne la mort de nombreux arbres. En premier les plus gros travaux : creuser les deux pièces d'eau dans la glaise, chacune d'elle est alimentée par de l'eau de source à une température de 14°c toute l'année. L'eau de ces deux bassins retourne se déverser dans l'Yvette qui a elle-même été creusée, élargie et aménagée.
Les mouvements de sol ont été réalisés avec de nombreux mètres cube de terre et quelques tonnes de grosses pierres de sable et des galets. Pour pouvoir circuler la mise en place des allées a été effectuée après stabilisation du sol. La conception du potager a nécessité un décaissement total de sa surface pour améliorer le drainage. Toute cette eau qui ne gèle jamais préserve la vie frémissante de nombreux hôtes, poissons, grenouilles, couleuvres, libellules, martin pêcheur et hérons. Véritables miroirs entourés de chemins et de ponts nous permettant d'entrer de plain-pied dans le monde aquatique. Au fur et à mesure des différentes étapes il restait à faire les plantations. Le choix des végétaux devait, obéir à la nature du sol, au climat et respecter les volumes, les hauteurs, les floraisons et les couleurs pour savourer le jardin en toute saison.
La sélection a été très difficile malgré de nombreux renseignements pris auprès de personnes compétentes. La recherche de tous ces végétaux fût un vrai parcours du combattant dans diverses régions de France. Puis enfin la plantation de chaque sujet après avoir amender la terre pour chacun. Tous les massifs sont recouverts d'écorces de pins pour limiter la pousse des mauvaises herbes. Doucement, après cinq années de travail, les différentes parties du jardin où s'enracinent les végétaux ont vu jour. Le jardin est encore en phase de création et demande un entretien quotidien. La règle de base est le désherbage sans traitement, la taille des arbres et arbustes, la suppression des fleurs fanées et le nettoyage des pièces d'eau et de l'Yvette, un emploi du temps bien rempli.
A l'inverse de l'Yvette le soleil traverse le jardin d'Est en Ouest, et je suis dans mon jardin du levant au couchant. Je ne suis jamais dedans car j'ai toujours un oeil dehors, et je n'envisage la vie qu'à l'extérieur pour enrichir ma vie intérieure.

C'est mon havre de paix, pour savourer pleinement le plaisir d'une nature extraordinairement généreuse.

Jardin la grenouillere
retour en haut
Retour en haut